LUNDI 16 Juin 2014

 » Sade, de la Bastille… à la Pléiade « 

 Marc BONNANT

Avocat au Barreau de Genève, ancien bâtonnier, Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur et considéré comme l’un des meilleurs orateurs de Suisse.

La soirée aura pour thème la réception de l’œuvre de Sade aux XIXe et XXe siècles. Apollinaire écrivait, en 1909 déjà,  » cet homme, qui peut ne compter pour rien durant le XIXe siècle, pourrait bien dominer le XXe siècle « .

Et de fait, d’Apollinaire et Paulhan à Klossowski, Bataille et Foucault, presque tous les intellectuels majeurs français du XXe siècle se sont intéressés à l’œuvre de Sade. Pour certains il est la victime absolue de tous les pouvoirs ; pour d’autres il est le plus rigoureux des encyclopédistes ou encore, un authentique révolutionnaire ; voire même un communiste. Il est l’un des fondateurs de l’athéisme et, soyons audacieux, il émancipe la femme. Sade, le premier des féministes… Sade, saint et martyr ou…. une imposture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.